Notre Association

Le mot du président de la « SAHM Départementale »  Marc-Alphonse FORGET

Nouvelles perspectives: 

  • le 15 juin 2024 Dans le cadre du mouvement mémoriel autour du 80ème anniversaire du débarquement. Marc-Alphonse FORGET donnera une conférence sur le thème: « La vie quotidienne dans une ferme du Coutançais sous l’Occupation et à la Libération ».

Notre Société :

Société historique de la Manche à vocation départementale, la Société d’Archéologie et d’Histoire du département de la Manche (SAHM) est le fruit du regroupement de trois sociétés préexistantes.
En 1958, sous l’impulsion d’Yves Nédélec, alors directeur des archives départementales de la Manche, la Société d’Archéologie et d’Histoire Naturelle du département de la Manche créée en 1835 à Saint‐Lô sous le nom de Société d’Agriculture, d’Archéologie et d’Histoire Naturelle du département de la Manche fusionne avec la Société Archéologique, Artistique, Littéraire et Scientifique de l’Arrondissement de Valognes créée en 1878. C’est à cette occasion que le nom de Société d’Archéologie et d’Histoire du département de la Manche est adopté pour désigner ce nouvel ensemble.
En 1961, la Société d’études historiques et économiques : le Pays de Granville créée en 1905, intègre à son tour la Société d’Archéologie et d’Histoire du département de la Manche.

Est membre de:
la FSHAN (Fédération des Sociétés Historiques et Archéologiques de Normandie) 
du CTHS (Comité Technique Historique et Scientifique).
En 2023 Notre société a été agréée  » Jeunesse et éducation Populaire » (JEP). C’est une forte invitation qui nous est faite pour réfléchir aux moyens d’attirer d’avantages de jeunes personnes vers nos activités et de penser à des actions pouvant les intéresser en développant leur appétence pour l’Histoire. Challenge à relever auquel nous devrons nous atteler »

Notre raison d’être, notre mission:
La SAHM s’est donnée pour mission de réaliser et promouvoir des études historiques et archéologiques relatives au département, de rechercher des objets ou documents anciens ou contemporains susceptibles d’intéresser les historiens, de veiller à leur conservation ainsi qu’à celle des monuments offrant un intérêt historique, archéologique ou artistique. Les activités de la SAHM permettent à toutes et à tous de rechercher et connaitre l’histoire du département de la Manche.

Nos valeurs:
La passion, la connaissance, la rigueur, le partage, la convivialité.

Notre organisation: L’originalité de notre Société est un fonctionnement à deux niveaux complémentaires :

Un niveau départemental :

la Société « SAHM Départementale » développe trois grands types d’activités :
Les éditions; Les grands évènements (colloques et Rencontres départementales de l’Histoire)
Les visioconférences.

Les statuts de la SAHM > Cliquez ici
Le règlement intérieur de la SAHM > Cliquez ici

Pour découvrir toutes les activités au niveau « SAHM Départementale » suivez le lien: SAHM Départementale

Un niveau local : 

Les Sections, au nombre de 3, sont des antennes locales de la Société (des établissements secondaires au sens juridique). Implantées dans le nord du département (Valognes), le centre (Saint‐Lô) et le sud (Granville), elles assurent une couverture et une connaissance fines du territoire départemental. Ainsi une personne adhérant à la Société se rattache à la section de son choix. Chaque section propose:

  • Conférences: de huit à dix conférences par an, soit globalement une trentaine de conférences.
  • Visites, sorties, excursions (sites historiques, expositions, chantiers de fouilles…),  de l’ordre de trois à quatre par an, soit globalement une dizaine de visites.
  • Ateliers thématiques, initiés par la section de Granville, ils s’adressent à un petit groupe d’une dizaine de personnes qui sur plusieurs séances de deux à trois heures échangent et travaillent sur un thème prédéfini (héraldique, les structures de l’Église, l’archéologie…).

Découvrez les trois sections:

Section Granville > Cliquez ici

Section Saint-Lô > Cliquez ici

     Section Valognes > Cliquez ici

 « Les opinions ou interprétations exprimées ainsi que les faits rapportés par les auteurs d’articles, éphémérides et autres textes publiés sur le site de la Société ou sur ceux de ses sections n’engagent qu’eux mêmes. Tout litige, toute contestation doit donc être traité directement avec les auteurs. «